© 2017 Kigo by Energie solaire SA

 

KIGO FLEX est une solution économique et efficace pour le chauffage et le rafraîchissement de bâtiment avec des faux plafonds. Dans la grande majorité des cas, les faux plafonds nécessitent pour leur mise en place une sous-construction suspendue à la dalle. L’idée de base de cette solution est de profiter de cette sous-construction et du vide disponible (plénum) pour y intégrer l’échangeur plan KIGO et ainsi activer le faux plafond et, de façon partielle la dalle, pour offrir du chauffage et du rafraîchissement économique.
Cette activation se fait par rayonnement mutuel des surfaces des échangeurs avec le faux plafond et la dalle mais également par rayonnement direct et par convection naturelle si le faux plafond est ajouré. 
La puissance fournie en rafraîchissement peut être sensiblement augmentée si le plénum est ajouré ou s'il peut être ventilé naturellement ou mécaniquement par des ouvertures en périphérie par exemple.
Cette solution porte le nom de FLEX en raison de sa grande flexibilité durant le montage et pour l’intégration des luminaires, haut-parleurs, détecteurs de mouvement et autres appareils. Les échangeurs de chaleur KIGO ne touchent pas directement les éléments de plafond. Ces derniers peuvent être retirés, modifiés ou remplacés à tout moment. Cela offre une très grande flexibilité pour les modifications, la maintenance et les changements de la conception intérieure.

Les avantages de la solution KIGO FLEX:

- Solution économique pour le chauffage et le rafraîchissement des bâtiments
- L’activation est indépendante du faux plafond
- Importante puissance frigorifique grâce à l’échangeur KIGO
- Montage et mise en œuvre rapide et simple
- Accès au plafond à tout moment pour maintenances et adaptations (sauf pour les plafonds

  en plâtre)
- Intégration de luminaires, détecteurs de mouvements etc. aussi possible après l’installation
- Peu de raccordements hydrauliques dans le faux plafond

les celliers3.JPG
BMW2.JPG
DSC_5564.jpg
IMG_1366.jpg
KIGO FLEX: PLAFOND AJOURÉ

Toujours tendance, ce type de faux plafond ajouré offre des solutions très variées alliant esthétique, accessibilité au plénum et traitement acoustique. 
Grâce à leur surface libre, la perte de puissance par rapport à la solution KIGO standard en îlot reste assez limitée. Une peinture de couleur foncée des échangeurs les rend pratiquement invisibles.

Lames en bois ajourées (source : système Hunter Douglas Architectural)

Baffles acoustiques en feutre profilé avec profilé d’écartement et de fixation (source : Hunter Douglas Architectural)

Lames acoustiques en métal micro-perforé.

Bacs en métal déployé sans voile

Les lames en feutre ou en métal perforé apportent en outre également un traitement acoustique direct. Le cas échéant, ce traitement peut être complété par un absorbant contre la dalle à l’intérieur du plénum

dessin montage.png

Puissance:

Pour les faux plafonds ajourés la puissance est déterminée par celle du panneau climatique KIGO standard en îlot corrigée par un facteur dépendant du pourcentage de surface libre du plafond. La puissance frigorifique spécifique pour un régime d’eau classique de 16°C/19°C pour 26°C est entre 95 et 117 W/m2 d'activation en fonction du pourcentage de surface libre du plafond. 

Les échangeurs plans KIGO sont posés sur les profils de fixation et d’écartement des lames.

image_après_puissance_1.jpg
P1030940.JPG
KIGO FLEX : PLAFOND EN BACS MÉTALLIQUES

Les systèmes de faux plafonds à bacs métalliques sont très courants et offrent un rendu qui est très apprécié. L’accessibilité au plénum est facile et possible en tout temps. Une multitude de types de bacs est disponible dont on peut citer par exemple :
- Les bacs en métal déployé
- Les bacs en tôle perforée en aluminium ou en acier
- Les bacs micro-perforés
Les bacs sont dotés d’un voile acoustique posé ou collé sur la face cachée. Ce voile a un impact important sur la puissance car il est pratiquement imperméable à l’air et « coupe » la convection naturelle directe entre les échangeurs KIGO et la pièce.
Les types de sous-construction sont également multiples et on peut distinguer entre autres les systèmes avec profilés visibles ou invisibles. 

Les bacs en métal déployé

Les bacs en tôle perforée

Les bacs micro-perforés

Puissance

Pour les faux plafonds en bacs métalliques la puissance frigorifique ne varie pas beaucoup en fonction du taux de perforation des bacs, car le voile acoustique bloque la convection naturelle entre le plenum et la pièce. Par contre un joint négatif à la bordure du plafond peut sensiblement augmenter la puissance frigorifique. La puissance frigorifique spécifique pour un régime d’eau classique de 16°C/19°C pour 26°C est en générale entre 76 et 89 W/m2 d'activation. 

image_après_puissance_bac_métalliques_1.
image_après_puissance_bac_métalliques_2.
dessin_bacs_métalliques.png

Les échangeurs plans KIGO sont posés sur les profilés primaires comme illustré ci-dessus. La hauteur usuelle entre le dessous des bacs et les échangeurs KIGO est de 95 mm.

KIGO FLEX : PLAFOND MINÉRAL

Les systèmes de faux plafonds minéraux sont très courants et offrent un rendu très esthétique. L’activation de ces plafonds a été longtemps très compliquée et chère. La solution KIGO FLEX offre une activation indirecte efficace et donne la possibilité de positionner les luminaires et divers détecteurs librement. Une multitude de types de plaques minérales peuvent être utilisées pour notre solution en fonction du mode de chauffage et de rafraîchissement et de l’utilisation de la pièce:
- Plaques de plâtre cartonné
- Plaques de ciment
- Plaques acoustiques avec ou sans perforation


Les échangeurs plans KIGO sont posés sur les profilés primaires comme illustré ci-dessous. La hauteur usuelle entre le dessous des bacs et les échangeurs KIGO est de 95 mm.

plafond_minéral_dessin.jpg

Puissance

Pour les faux plafonds en plaques minérales, la puissance frigorifique varie en fonction du matériau de la plaque (plâtre ou ciment) et de la réalisation d'un joint négatif à la bordure du plafond. La puissance frigorifique spécifique pour un régime d’eau classique de 16°C/19°C pour 26°C est en générale entre 53 et 70 W/m2 d'activation. 

Les échangeurs plans KIGO sont posés sur les profilés primaires comme illustré ci-dessus. La hauteur usuelle entre le dessous des bacs et les échangeurs KIGO est de 95 mm.

plafond_minéral_image_apès_puissance.jpg
KIGO FLEX : PLAFOND BARRISOL CLIM KIGO

La solution Barrisol Clim KIGO allie esthétique et technologie de manière unique. Les échangeurs KIGO sont montés au-dessus d'un faux plafond en toile tendue et permet une intégration facile de la ventilation et de l'éclairage (LED). La toile Barrisol utilisée pour la solution KIGO Flex est perméable au rayonnement infrarouge et permet ainsi de conserver la grande capacité d’échange thermique des échangeurs KIGO.
Les toiles peuvent également être réalisées avec une micro perforation et répondent ainsi aux exigences acoustiques les plus élevées. La toile peut être démontée et remontée par une personne qualifiée aussi souvent que souhaité, permettant ainsi des interventions dans le plénum. Les profils de bordure sont fournis avec des fentes sur deux côtés. Celles-ci permettent un échange d’air naturel entre le plénum et la pièce, ce qui augmente la puissance de rafraîchissement. La ventilation mécanique est directement intégrée dans le plénum et reste donc invisible.

Puissance

Le faux-plafonds Barrisol Clim KIGO pour un régime d’eau classique de 16°C/19°C pour 26°C est de 93 W/m2 d'activation avec une renouvellement d’air de 2 volumes par heure et de 86 W/m2 d'activation sans ventilation mécanique.

barisol_après_puissance_1.png
IMG_7834.jpg

Intégration luminaires:

L'éclairage peut être réalisé de manière très esthétique sous forme de bandes lumineux ou intégrer en tant que bandes LED au-dessus de la toile Barrisol. Cette variante permet un éclairage parfaitement homogène de la pièce. Le plafond devient une lampe géante.

 
 
 
 
KIGO FLEX, LA VARIANTE IDÉALE POUR ACTIVER VOS FAUX PLAFONDS

Une solution esthétique et efficace pour climatiser vos espaces.