top of page
Kigo copper sommet
KIGO COPPER

ACTIVATION HAUTE PERFORMANCE POUR BACS METALLIQUES

KIGO COPPER a été développé spécialement pour l’activation de bacs métalliques destinés au chauffage et au rafraîchissement par le plafond. Son design breveté comporte une feuille en cuivre, disponible en deux largeurs standard, perforée partiellement de façon rectangulaire. Sur les zones non perforées un tube en cuivre est soudé au laser. Le contact entre le tube et la feuille est ainsi optimal. L’écartement standard entre les tubes est de 105 mm. Cette technologie de fabrication et de soudage est utilisée depuis longtemps dans la fabrication des absorbeurs solaires pour capteurs vitrés. La géométrie spécifique brevetée, de la feuille, lui permet de rester parfaitement plane après le soudage. L’échangeur Kigo Copper est ensuite collé en usine sur la totalité de sa surface dans le bac métallique généralement équipé d’un voile acoustique.

En raison de l'excellente conductivité thermique du cuivre et sa surface intégrale, une sorte d'autoroute thermique se forme à l'arrière du bac métallique. La résistance au transfert de chaleur est donc uniquement influencée par l'épaisseur de la tôle du bac en métal et du voile acoustique.

Cette liaison optimisée entre le fluide, qui circule à l’intérieur du tube cuivre, et le bac métallique permet d’atteindre une puissance exceptionnelle tout en préservant au maximum les performances acoustiques. Ces dernières peuvent être encore améliorées par la pose d’un absorbant phonique sur l’échangeur.

Copie de photo copper singer.jpeg
Îlot standard IKC

D’un aspect épuré, facile à installer et offrant un excellent compromis entre puissance et performance acoustique grâce à sa surface absorbante très grande, IKC est le produit « passe partout » de la gamme Kigo Copper.

Ce type d’îlot est suspendu par 2 traverses et 4 tiges filetée à la dalle. La hauteur de fixation est libre mais l’espace minimal entre dalle et haut du bac est au minimum de 30 mm pour le passage des conduites flexibles. Les traverses et le détail des plis des bacs permettent le décrochement et le basculement sans outils. Sa largeur minimale est de 700 mm puis, par pas de 100 mm, jusqu’à la largeur maximale de 1100 mm.

En option une isolation acoustique en plaque de PET recyclé de 20 mm d’épaisseur peut être proposée pour améliorer l’absorption acoustique. Elle est collée dans le bac contre l’activation.

Schema representant panneau KIGO COPPER ouvert
Schema representant couches du  panneau KIGO COPPER
Îlot hybride IKCH

Cet îlot hybride est prévu pour un montage contre dalle et à proximité d’une retombée ou éventuellement d’une cloison derrière laquelle se trouve la distribution des différents fluides. Il doit en effet être raccordé au réseau hydraulique de chauffage-rafraîchissement, à l’air neuf de pulsion et en option à l’air repris.

Schema representant panneau KIGO COPPER ouvert

Cette version a une emprise en hauteur dans la pièce très faible d’environ 85mm. L'ilôt IKCH propose trois fonctions de base: chauffage-rafraîchissement, ventilation hygiénique et absorption acoustique

Principe diffusion chaleur du KIGO COPPER
Principe circulation air du KIGO COPPER
Principe absorption phonique du KIGO COPPER
 Bacs rectangulaires de faux-plafond suspendus KC-FPF

Ce système de bac de faux-plafond est prévu pour être fixé à une sous-construction, l’ossature. 

Les activations Kigo Copper sont disponibles pour des bacs de largeur de 400, 500 ou 600 mm. Concernant les longueurs il faut consulter la documentation technique. 

Selon les détails de réalisation il peut s’avérer nécessaire de réduire la surface d’activation pour permettre des découpes ou l’intégration de composants techniques. Les activations sont reliées entre elles pour former des groupes. Ces derniers sont connectés à un collecteur aller et retour toujours à l’aide des flexibles à raccords rapides.

PLan branchement plafond avec KIGO COPPER
PERFORMANCES ACCOUSTIQUE
Design accoustique KIGO COPPER

Grâce à l’activation KIGO COPPER originale, qui préserve une grande partie des perforations du bac métallique, la performance acoustique du bac activé est améliorée dans les basses fréquences.

Elle reste très bonne dans les fréquences plus élevées, particulièrement avec l’absorbant acoustique.

Le graphique indique les résultats de mesure pour un bac en acier de 0.7 mm d’épaisseur avec perforation de Ø 1.0 mm de 20%.

ÎLOT INDÉPENDANT

Contrairement aux systèmes de plafond fermé, il n'est pas judicieux de spécifier des valeurs d’absorption pour des îlots. Grâce à la surface absorbante supplémentaire à l’arrière du panneau, l’îlot fournit sur le papier d’excellents résultats acoustiques (par exemple, aw = 1,6), qui ne sont pas très pratiques pour les calculs. De plus, la diffraction des bords et le rapport circonférence / surface de l’îlot ont également une certaine influence, qui n'est pas directement déterminable. Ces effets ont comme conséquence que les îlots ont une meilleure absorption acoustique que les plafonds fermés.

Pour ces raisons, il est préférable d’utiliser pour les îlots les valeurs de surface équivalente d’absorption au lieu du coefficient d’absorption, cela veut dire combien de m2 de surface acoustique du plafond est remplacé par l’îlot pour le même résultat acoustique.

Courbe absorption accoustique KIGO COPPER

PLAFOND COMPLET

Pour les plafonds complets les données acoustiques des fabricants de bacs sont généralement suffisantes pour déterminer l’absorption puisque la surface de mise en œuvre est intégrale.  De plus amples informations sont  disponibles dans la bouchure complète

bottom of page