© 2017 Kigo by Energie solaire SA

Aéroport de Genève et KIGO

21 Sep 2016

L'aéroport de Genève GVA souhaite chauffer une halle d'entretien des avions avec une eau de seulement 50°C ? OK !

 

 

Le projet.

Chauffage d'un tiers de la halle avec nos panneaux KIGO STANDARD, comme test comparatif avec des radiants à gaz installés dans les 2/3 restants de la halle. 

 

Le témoignage. Valerio Pittueo, chef de service "Installations Bâtiments Genève Aéroport".

Toutes les équipes travaillant à proximité des panneaux KIGO sont contentes. C’est une satisfaction pour nous car les halles de travail sont très grandes, ouvertes et savoir que mes collègues y travaillent confortablement, c’est précieux. Nous avons d’autres halles avec chauffage radiant à gaz. Nous allons bientôt faire un comparatif. Nos objectifs en termes de gains en énergie sont bien définis. Sans m’avancer, KIGO peut sortir du lot. Revenez m’interroger à ce moment :-) » 

 

La proposition.

  • KIGO STANDARD en îlot, avec suspension par câble. Nos panneaux climatiques sont rapidement mis en place même en zone occupée, comme par exemple une halle de maintenance de véhicules ou d'avions.

  • Basse température pour cadrer avec une stratégie de l'aéroport de se passer à long terme des chaudières à mazout pour le réseau de chauffage de l'aéroport. GVA souhaite mettre en place des pompes à chaleur, mais pour cela il est indispensable d'abaisser la température de distribution de chaleur actuelle de 80 à 100°C à environ 50°C. Afin de parvenir à cet objectif il faut mettre en place un système de distribution de chaleur pouvant donner assez de puissance même avec une température de l'eau de chauffage de seulement 50°C.

 

Anecdote.

Les radiants gaz, à haute température, engendrent des problèmes, surtout quand on travaille en hauteur. Par exemple, l'entretien des queues d'avion, trop chaud pour les ouvriers et le thermolaquage du fuselage de l'avion qui a tendance à se décoller. KIGO ne présente pas ces problèmes. Nous espérons que ces éléments compteront également dans la comparaison de la consommation du système de chauffage KIGO avec d'autres systèmes de chauffage à plus haute température.

 

Contact: Bernard Thissen

 

<- retour aux news

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur LinkedIn
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icône