KIGO COPPER

ACTIVATION HAUTE PERFORMANCE POUR BACS METALLIQUES

KIGO COPPER a été développé spécialement pour l’activation de bacs métalliques destinés au chauffage et au rafraîchissement par le plafond. Son design breveté comporte une feuille en cuivre, de 390 mm ou de 590 mm de largeur standard, perforée partiellement de façon rectangulaire. Sur les zones non perforées un tube en cuivre de 12mm de diamètre est soudé au laser. Le contact entre le tube et la feuille est ainsi optimal. L’écartement minimal entre les tubes est de 80mm. Cette technologie de fabrication et de soudage est utilisée depuis longtemps dans la fabrication des absorbeurs solaires pour capteurs vitrés. La géométrie spécifique brevetée, de la feuille, lui permet de rester parfaitement plane après le soudage. L’échangeur Kigo Copper est ensuite collé en usine sur la totalité de sa surface dans le bac métallique généralement équipé d’un voile acoustique.

En raison de l'excellente conductivité thermique du cuivre et sa surface intégrale, une sorte d'autoroute thermique se forme à l'arrière du bac métallique. La résistance au transfert de chaleur est donc uniquement influencée par l'épaisseur de la tôle du bac en métal et du voile acoustique.

Cette liaison optimisée entre le fluide, qui circule à l’intérieur du tube cuivre, et le bac métallique permet d’atteindre une puissance exceptionnelle tout en préservant au maximum les performances acoustiques. Ces dernières peuvent être encore améliorées par la pose d’un absorbant phonique sur l’échangeur.

L’activation KIGO COPPER est compatible avec tous les bacs métalliques d’une largeur d’au moins 400mm. La longueur activable est modulable mais avec un maximum de 2500 mm.

Pour permettre les raccordements hydrauliques la longueur d’activation est habituellement plus courte que celle du bac de 160mm.

ÎLOT INDÉPENDANT 

KIGO COPPER est disponible sous forme d’îlots indépendants constitués de grands bacs métalliques. La zone médiane est laissée libre pour permettre l’intégration éventuelle d’autres équipements. Cet espace est de 200 mm pour un îlot de 1000 mm de largeur.

Un cadre métallique fixé à la dalle permet le réglage en hauteur, le nivellement ainsi que le basculement pour donner une bonne accessibilité à la technique.

Dans sa version de base l’îlot a une emprise en hauteur de min. 100 mm.

Une version intégrant la ventilation hygiénique est également proposée. Un caisson avec embout de 125mm dans le couloir technique puis une gaine rectangulaire amènent l’air neuf jusqu’à l’extrémité de l’îlot côté façade. Une grille garantit ensuite un bon mélange dynamique avec l’air du local aussi bien en chauffage qu’en rafraîchissement. La reprise de l’air se fait par un caisson au-dessus de l’îlot côté couloir technique. Cette version a une emprise en hauteur de min. 140 mm.

PUISSANCE

Les puissances indiquées sont valables pour une activation complète du bac. En fonction de l'écartement des tubes en cuivre ou une activation partielle du bac, les puissances peuvent différer. Energie Solaire SA est à votre disposition pour plus d'informations.  

Attention : les puissances sont rapportées à un mètre carré de bac activé.

En option il est également possible d’augmenter les échanges avec la dalle béton de manière à profiter de sa capacité de stockage. Deux rails spécifiques sont fixés contre la dalle et le fluide à la sortie de l’activation KIGO COPPER y circule de façon à activer la dalle (TABS).

PLAFOND COMPLET

KIGO COPPER est disponible pour tous les types de bacs métalliques en acier ou en aluminium. La seule réserve concerne la largeur qui doit être au minimum de 400 mm.

Selon les détails de réalisation il peut s’avérer nécessaire de réduire la surface d’activation pour permettre des découpes ou l’intégration de composants techniques.

Les activations sont reliées entre elles pour former des groupes. Ces derniers sont connectés à un collecteur aller et retour toujours à l’aide des flexibles à raccords rapides.

PUISSANCE

Les puissances indiquées sont valables pour une activation complète du bac. En fonction de l'écartement des tubes en cuivre ou une activation partielle du bac, les puissances peuvent différer. Energie Solaire SA est à votre disposition pour plus d'informations.  

Attention : les puissances sont rapportées à un mètre carré de bac activé.

PERFORMANCES ACCOUSTIQUE

Grâce à l’activation KIGO COPPER originale, qui préserve une grande partie des perforations du bac métallique, la performance acoustique du bac activé est améliorée dans les basses fréquences.

Elle reste très bonne dans les fréquences plus élevées, particulièrement avec l’absorbant acoustique.

Le graphique indique les résultats de mesure pour un bac en acier de 0.7 mm d’épaisseur avec perforation de Ø 1.0 mm de 20%.

ÎLOT INDÉPENDANT

Contrairement aux systèmes de plafond fermé, il n'est pas judicieux de spécifier des valeurs d’absorption pour des îlots. Grâce à la surface absorbante supplémentaire à l’arrière du panneau, l’îlot fournit sur le papier d’excellents résultats acoustiques (par exemple, aw = 1,6), qui ne sont pas très pratiques pour les calculs. De plus, la diffraction des bords et le rapport circonférence / surface de l’îlot ont également une certaine influence, qui n'est pas directement déterminable. Ces effets ont comme conséquence que les îlots ont une meilleure absorption acoustique que les plafonds fermés.

Pour ces raisons, il est préférable d’utiliser pour les îlots les valeurs de surface équivalente d’absorption au lieu du coefficient d’absorption, cela veut dire combien de m2 de surface acoustique du plafond est remplacé par l’îlot pour le même résultat acoustique.

PLAFOND COMPLET

Pour les plafonds complets les données acoustiques des fabricants de bacs sont généralement suffisantes pour déterminer l’absorption puisque la surface de mise en œuvre est intégrale. 

RACCORDEMENT HYDRAULIQUE

Les extrémités du tube cuivre Ø12mm des activations KIGO COPPER sont coudées et légèrement inclinées vers le haut pour faciliter le raccordement.

Les raccords rapides femelles Ø12mm sont simplement emboîtés sur le tube. Ils sont livrables avec manchon droit ou coude. Le raccordement des panneaux entre eux ainsi qu’aux conduites de distribution se fait par le biais de raccords flexibles avec des raccords rapides aux extrémités. 

Le raccord rapide comprend les composants suivants :

1 - un corps en laiton

2 - deux joints toriques O-Ring qui assurent l’étanchéité

3 - une bague de retenue constituée de griffes en acier à ressorts spécial qui s’appuient dans le cuivre et empêche le raccord de se déboiter.

4 - une bague coulissante qui permet le démontage du raccord

5 - un clip de blocage amovible qui empêche le démontage intempestif du raccord en bloquant la bague coulissante.

PERTES DE CHARGE

Pour garantir un échange de chaleur optimal, la vitesse d’écoulement doit être suffisante pour que le régime d’écoulement soit turbulent (Nombre de Reynolds d’au moins 2000).

De plus, pour éviter des bruits d’écoulement, la vitesse ne doit pas dépasser 0.5 m/s.

La table ci-dessous indique la perte de charge totale y compris les flexibles de raccordement pour différentes longueurs de bacs.

© 2017 Kigo by Energie solaire SA